Dimanche 8 avril 2012 7 08 /04 /Avr /2012 07:00

C’est le 8 avril 1971, que les Roms(ou Rroms), qui représentent la première minorité de l’Union européenne, choisissaient, malgré une situation encore difficile, les symboles de leur communauté ainsi que leur drapeau et leur hymne.

On estime qu’il y a entre 7 et 9 millions de Roms qui vivent en Europe.
Beaucoup de Roms sont victimes de la tziganophobie. Et celle-ci ne peut être combattue que par la reconnaissance de leur histoire, de leur culture, et de leur contribution au patrimoine européen.
Par l'ignorance ou par des d’idées reçus, ils sont encore victimes à différents degrés du racisme et de la discrimination.

 

Quelques articles pour en savoir plus :

 

  • Dans les coulisses d'un campement rom [texte imprimé] / Aziliz Claquin, Auteur . - pp. 28-31.

La plupart sont Roumains ou Bulgares. Donc citoyens européens. Pourtant, depuis un an, les Roms font l'objet de brutales mesures d'expulsion. Reportage et rencontres sur un terrain d'accueil près de Nantes

  • Gens du voyage, qui sont-ils vraiment ? [texte imprimé] / Collectif, Auteur . - pp. 3-6.

Les difficultés d'intégration des gens du voyage -environ 400 000 personnes, françaises en majorité- ont été au coeur de l'actualité tout l'été en France. Repères : gens du voyage, roms, gitans, manouches... Interview de Tony Gatlif.

 

  • Ma vie de Rom en France [texte imprimé] / Collectif, Auteur . - pp. 2-3.
     

Rencontre avec Florica, 15 ans, arrivée en France il y a 3 ans. Un village d'insertion à Aubervilliers,créé pour accueillir des familles roms.

 

Un roman :

http://www.decitre.fr/gi/71/9782020972871FS.gifAlors, partir ?

Julia Billet, Seuil, 2008 . - 107 p.

 

Au début de l’histoire, les Roms de ce camp ont oublié le voyage. Ils se sont habitués à une vie sédentaire. Solémo est un vieux sage. A l’annonce de l’expulsion, il réunit le camp pour renouer avec les coutumes. Aujourd’hui pour lui, partir c’est abandonner les études. Il le fait à regret. Pourtant, une chose est sûre il ne peut pas vivre en appartement. Car ce qui compte c’est d’être tous ensemble. Dans ce roman, il y a la différence qui fait peur, le rejet de l’autre, le refus de comprendre le mode de vie des gens du voyage. Jaime, grâce au livre que lui transmet sa grand-mère prend conscience de la force de sa culture. Il décide de la défendre et de la faire connaître.

 

RJ

BIL

 

Et un film :

http://www.dr.com.tr/DNR_Folders/00000000708/0000000070822_5_1.jpg

Chat noir, chat blanc - Kara kedi ak kedi

Kusturica, Emir, Monteur; Severdzan, Bajram, Acteur. - Efes film, 1998. - 1 DVD zone 2 ; couleur ; 123', audio français, turc et serbe ; sous-titres en français et turcs.
 

 

Matko le gitan, qui vit au bord du Danube de petits trafics avec les Russes, a besoin d'argent pour réaliser un coup important. Il demande à Grga Pitic, parrain de la communauté gitane et vieil ami de la famille, de le financer. Grga accepte, mais Matko n'est pas à la hauteur et se fait doubler par le dangereux Dadan. Pour solder sa dette, Dadan lui propose de marier son fils Zare à Ladybird, sa minuscule soeur cadette. Mais Zane en aime une autre, la blonde Ida. Le mariage a lieu. La mariée profite d'un moment d'inattention et s'enfuit.

 

DVD

KUS

Par grignotte-livres.over-blog.com - Publié dans : Les grands jours du Grignotte-livres
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Le Grignotte livres

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés